Un jet de marteau et Alexandra Tavernier rejoint le Trégor !

Hormis le monde de l’athlétisme, qui connaît son nom et son palmarès sportif ? Ne cherchez pas, personne ! Pourtant, c’est à Lannion qu’Alexandra a posé ses valises, il y a dix jours en vue d’y préparer les prochains jeux olympiques à Rio de Janeiro (Brésil), au mois d’août prochain. Quelques lignes pour découvrir la jeune Haute Savoyarde, médaillée de bronze du lancer du marteau au championnat du Monde, à Pékin en 2015.

Pourquoi le Trégor ?

« Je n’ai que 22 ans. Je suis originaire d’Annecy (74), où j’ai découvert l’athlétisme toute jeune, puis le lancer du marteau chez les cadettes. Les performances nationales, puis internationales sont venues très vite, car j’ai adoré ce lancer. La décision de suivre les entraînements de Gilles Dupray s’est très rapidement imposée l’été dernier. » Pour rappel, Gilles a participé aux JO de 1996 et 2000, et détient toujours, depuis cette même année, le record de France (82,38 m).

_SK21641Un objectif ?

« Mon projet est de me donner les moyens de réussir sportivement, et le 1er objectif est les JO au Brésil. C’est la raison qui m’a incitée à rejoindre Gilles à Lannion, car c’est un entraîneur emblématique, manager des lancers au sein de la fédé d’athlétisme ».

Le Lannionnais n’a donc pas manqué de soutien auprès de la municipalité trégorroise, qui met à disposition ses installations. Alexandra s’entraîne donc cinq matinées par semaine, dans la cage de lancer du stade Jean-Le-Vaillant.

Son palmarès

2012 : championne du Monde junior en Espagne, à Barcelone (70,62 m). 2013 : 3e aux Jeux de la Francophonie à Nice (69,95 m).

2014 : 6e au championnat d’Europe en Suisse, à Zürich (70, 32 m).

2015 : championne d’Europe avec l’équipe de France, et record de France espoir en Russie, à Tcheboksary (74, 05 m). Championne d’Europe espoir en Estonie, à Tallin (72,50 m) et qualifiée pour Pékin. À Pékin, nouveau record personnel en qualification (74, 39 m) et le lendemain, médaille de bonze (74, 02 m).

article : ouest France

 

 

 

Les commentaires sont fermés.