Coupe d’Europe des lancers

S’arrachant à sa sixième et dernière tentative, Alexandra Tavernier est allée chercher une belle deuxième place au marteau lors de la coupe d’Europe des lancers, organisée à Leiria (Portugal). Une compétition qui s’est déroulée dans des conditions particulièrement difficiles, sous la pluie et dans le froid.

Des tentes qui s’envolent à cause des bourrasques de vent, des cages qui manquent de peu de les imiter, des athlètes transis de froid (3-4°C en température ressentie), des jets hors secteurs qui se multiplient, une pluie battante… Les lanceurs européens ont dû composer avec des conditions apocalyptiques pendant deux jours, au Portugal. Dans ce contexte particulier, la performance réalisée par Alexandra Tavernier est encore plus méritante.

 

A l’orée de la saison hivernale, la Savoyarde affichait sa confiance. Plus affûtée et mieux dans sa tête qu’en 2016 et 2017, elle se sentait prête à retrouver les sensations qui lui avaient permis de monter sur le podium mondial en 2015. En égalant à Leiria son meilleur jet de l’année, avec 71,20 m, la lanceuse d’Annecy Haute Savoie Athlétisme a réalisé le niveau de performance requis pour les championnats d’Europe de Berlin (la date d’ouverture pour s’acquitter du NPR était fixée au 9 mars). Mais plus que la performance brute, réalisée au dernier essai malgré un fort vent de face, c’est la place obtenue par l’athlète entraînée par Gilles Dupray qui est prometteuse. Elle s’est en effet classée deuxième d’un concours de haut niveau, remporté par la Biélorusse Hanna Malyshchyk avec 72,62 m. « Elle était venue pour garder son titre car elle était en forme, reconnaît son coach, qui est aussi référent lancers à la direction technique nationale. Mais son comportement a été remarquable. Après une erreur de débutante au premier essai, elle a été obligée de reconstruire son concours essai après essai. Et elle a réussi à rester bien concentrée. »Coupe d’Europe des lancers

Article FFA

Les commentaires sont fermés.