Les bleus dans les starting-blocks.

pekin a

Les athlètes français sont désormais tous arrivés à Pékin, où vont débuter, samedi matin, les championnats du monde. Après la photo de groupe et la traditionnelle réunion d’équipe, place aux derniers réglages. Entre entraînements, récupération, phases de détente et, pour certains, découverte du stade olympique, les Bleus entrent progressivement dans la compétition.

yalouz-200815

« Tous ceux qui sont ici, à Pékin, n’ont pas été sélectionnés au rabais et ont mérité leur place, en respectant les modalités de sélection. Nous avons beaucoup d’absents pour blessure. On sait que l’athlétisme est un sport traumatisant. Les athlètes ont pris conscience que les Jeux olympiques, c’est le graal. Ils veulent préserver leur intégrité physique. Devoir renoncer aux Mondiaux, ça a été un choix difficile mais assumé par eux. On connaît les têtes d’affiche de l’équipe de France, à commencer par Renaud Lavillenie et Mélina Robert-Michon. Pour les jeunes, ça va être une bonne répétition pour emmagasiner de l’expérience dans un lieu magique. Cette sélection me rappelle un peu, par certains aspects, l’équipe de France de Berlin en 2009. S’il y a une médaille d’or, je serai très heureux. Le contrat sera rempli. Il peut y avoir des surprises, mais il n’y aura pas de miracle. »

 

Article FFA

Les commentaires sont fermés.