Les espoirs de médaille à Pékin

Malgré l’absence de quatre athlètes médaillables (Mahiedine Mekhissi, Teddy Tamgho, Eloyse Lesueur et Yohan Diniz), l’équipe de France sera ambitieuse à Pékin pour les championnats du monde qui débutent samedi. Un an après avoir ramené 23 médailles de l’Euro à Zurich (un record), la moisson de breloques sera forcément moindre.

Huit médailles. Voilà le record de l’équipe de France dans les championnats du monde, depuis leur création en 1983. C’était en 2003, à domicile au Stade de France, et en 2005, à Helsinki, avec à chaque fois 2 médailles d’or, 2 d’argent et 4 de bronze. “Un bon résultat, ce serait 6-7 médailles, dont 4-5 en individuel et 2 en relais”, espère Stéphane Diagana, consultant France Télévisions. “Mais il va falloir aller les chercher. Pour moi, le potentiel est de 7-8 médailles. 4-5 serait un bon résultat. Moins de 4, ce serait une déception.” Ils seront 44 Français à Pékin. Parmi eux, certains ont des ambitions de médailles, voire de titre mondial. Petit tour d’horizon des chances tricolores.

Le plus attendu

Renaud Lavillenie est champion olympique et d’Europe en titre de la perche, recordman du monde en salle. Mais il lui manque toujours ce titre mondial en extérieur. Troisième à Berlin en 2009 comme à Daegu en 2011, deuxième à Moscou en 2013, il veut accrocher la dernière couronne qui manque à son palmarès à Pékin. Tout autre métal que l’or sera une déception, même si la perche recèle bien des surprises.
Vidéo: Lavillenie, une star de l’athlétisme mondial

 

Les grands espoirs

france 2 2

En 2013, à Moscou, Mélina Robert-Michon était vice-championne du monde. L’an dernier, elle était vice-championne d’Europe à Zurich. A 36 ans, deux ans après avoir battu le record de France d’un demi-mètre lors des Mondiaux (66.28m), elle a l’expérience pour être encore au rendez-vous à Pékin. “Je sais que 70 m au disque, ce n’est pas infaisable. L’année dernière, j’aurais déjà dû être à 68 m. Le podium à Pékin, pour les Mondiaux, sera à 66-67 m”, a-t-elle pronostiqué en juin.

 

 

Les outsiders

france 2

Quatrième  meilleure performeuse de l’année avec un jet de marteau lancé à 74.05m, Alexandra Tavernier pourrait être l’une des très belles surprises tricolores en Chine. A seulement 21 ans, la championne du monde juniors en 2012 est la nouvelle détentrice du record de France. Derrière l’inatteignable polonaise Anita Wlodarczyk, championne d’Europe et vice-championne du monde en titre avec son nouveau record du monde à 81.08m, tout est très ouvert.

Par Thierry Tazé-Bernard

Les commentaires sont fermés.